news

DJ Touski @ Beat The World Oct 3 2009

BalkanBrassListener

Des problèmes techniques ont empeché l’enregistrement du show “Beat The World” du 3 Octobre. En remplacement, je propose mon propre mix des morceaux que j’ai fait passer pendant la partie de l’émission ou j’étais en onde.

Technical problems prevented us from recording the October 3 “Beat The World” show. I send instead my own little mix that presents the tracks that were played during the part of the show I was on air.

Tracklisting – Beat The World – Montrealeast October 3 2009 Download

# Titre Artiste
1 Ben Hora Pad Brapad
2 Urban Qoulou (feat. NEMO) Watcha Clan
3 SOS Soulico
4 Kaba p.m. Lubo & Kaba Horo
5 Ti Hodas Sa Njom Dragan Kojic KEBA
6 I Like It! Baghdaddies Vs. Mandragora
7 Balkany & Flowers (Original Mix) Zeb
8 ChupChik Goran Bregovic
9 Manea-k Max Pashm
10 Paznja!! Paznja!! King Chronic Vs. Barrio Populaire
11 Demo Mamo Bj Nevenko Feat. Romano Drom
12 Dumbala Dumba DJ Dolores vs Taraf De Haidouks

Rye Rye & MC Zulu dans les Balkans

Exotic on the speaker

La semaine passée (3 octobre ) à l’émission Beat The World, j’avais un morceau de Soulico, un collectif explosif de Tel-Aviv qui mélange les genres et les rythmes à l’image de la région métissée de laquelle les membres proviennent. Ce morceau n’était que la pointe de l’iceberg énorme qu’est l’album “Exotic on the speaker” qui vient de sortir aujourd’hui. C’est un excellent exemple du renouveau musical que l’on peut observer dans cette région du globe.

Rye Rye, une des dancehall queen les plus hot à l’heure actuelle rencontre un des meilleurs collectif de DJ/producteur à l’est de Berlin (dont DJ Sabbo dont on va certainement reparler prochainement). Le résultat est rafraichissant et hyper-dansant. On peut aussi y entendre d’autres collaborations qui surprennent à première vue mais dont le résultat m’enchante au plus haut point. MC Zulu, un collaborateur de notre Poirier national que l’on a l’habitude d’entendre dans des productions à la facture tropicale beaucoup plus prononcée nous livre un improbable mais irrésistible morceau très groovy.

Source: Noiz In Zion
Exotic on the Speaker combines Soulico’s trademark eclectic blend of energy-charged beats with a masterful fusion of everything from hip-hop, reggae and dancehall to Israeli folk and disco. The album features guest appearances by Ghostface Killah (Wu Tang), Del the Funky Homosapien, MIA’s protege Rye Rye, Pigeon John, MC Zulu, Ceci Bastida and Middle Eastern MCs Tomer Yosef (of Balkan Beat Box), Onili, Saz,Axum,Soul-J and Rebel-Sun.

Check out some of the blog hype this got:
Pitchfork
First Up
RCRD LBL

Download some FREE MP3’s:
S.O.S ft. Pigeon John & Ceci Bastida [dewplayer:http://jdubrecords.org/mp3/Soulico/06SOS.mp3]
download
Put Em Up ft. Lyrics Born & Axum [dewplayer:http://jdubrecords.org/mp3/Soulico/04PutEmUp.mp3]
download
Exotic on the Speaker ft. Rye Rye [dewplayer:http://jdubrecords.org/mp3/Soulico/02ExoticontheSpeaker.mp3]
download
Queen of Hearts ft. MC ZULU [dewplayer:http://jdubrecords.org/mp3/Soulico/11QueenofHearts.mp3]
download

Sayari – Roots of Gypsy en spectacle à eXcentris

Sayari – Roots of Gypsy

À l’Excentris ce soir,demain et vendredi (30 septembre, 1 et 2 octobre), un spectacle de Sayari Roots of Gypsy, un groupe de gitans du Rajasthan (Inde), issus d’une caste très défavorisée qui parcourt maintenant le monde avec leur spectacle en chanson et en danse.

Extrait de l’article du devoir:
“Après s’être fait connaître comme chanteuse et danseuse principale des groupes indiens Musafir et Maharaja, Sayari Sapera revient à Montréal demain, jeudi et vendredi soir à eXcentris avec Sayari – Roots of Gypsy, la formation qu’elle a créée en 2003 avec son mari et le Québécois Philippe Tapp, un artiste du cirque happé par la spontanéité et la simplicité de cet art fascinant. Un art millénaire issu du Rajasthan, le berceau de la culture du peuple rom.”

Sayari Roots of Gypsy from SAYARIGYPSIES on Vimeo.

Gulapi Sapera

J’avais justement à l’émission de samedi passé de “Beat The World”, un morceau de Gulabi Sapera, una autre chanteuse/danseuse issue de la même région et possiblement de la même caste de charmeurs de serpents. Gulabi, que l’on nomme parfos Gulabo, son pendant masculin (car elle s’est battue comme un homme pour arriver où elle est) était une enfant étrange qui dansait et chantait constamment. Les règles strictes du système de caste ne lui permettaient pas d’exercer ce genre d’activités mais sa persévérance et son grand talent ont eu raison de ses détracteurs et elle est maintenant reconnue et donne des spectacles à travers le monde.

C’est un morceau crée par Thierry “Titi” Robin, un français auto-didacte qui parcourt le monde depuis plusieurs années pour rencontrer des musiciens de partout et créer avec eux des morceaux de musique qui sont à la fois issus de l’histoire traditionnelle des musiciens mais enrichis par sa grande culture musicale et sa sensibilité.

Thierry “Titi” Robin avec Gulabi Sapera – Bichu Rap
[dewplayer:http://www.montrealeast.info/audio/BichuRap.mp3]

Bichu Rap parle d’une femme qui demande à un charmeur de serpent (Sapera) de la guérir d’une morsure.

Wikipedia – http://fr.wikipedia.org/wiki/Sapera
“Comme tous les métiers ayant trait au cuir ou à la mort, c’est une caste très mal vue, mais qui bénéficie d’un certain prestige du fait de ses risques et de son utilité. Ce sont eux qui vont faire partir un serpent d’une maison, ou qui vont extraire le venin d’une personne piquée.
Ils jouent une musique d’extase, d’ivresse et de transe, servant d’une part à dramatiser le spectacle, d’autre part à dédramatiser ses risques. Le serpent devient l’ami de l’homme et obéit à la musique : tel semble être la force “magique” du sapera, qui agit tel un chamane.”